Transhumance sur le Mont Lozère

La dernière transhumance de l'année

Le Mont Lozère, parmi les derniers lieux où se pratique la transhumance estivale de manière traditionnelle en utilisant les drailles, ces chemins ancestraux employés par les bergers et leurs troupeaux pour rejoindre l’estive.
Partis des vallées et des plaines à la fin du printemps, les bêtes rejoignent les zones de pâturage des hauts plateaux jusqu'à la fin septembre.
Un temps menacée, la transhumance est à nouveau encouragée grâce à son rôle important dans le maintien des paysages et la préservation du petit patrimoine bâti cévenols et leur classement par l'UNESCO.

Voir toutes les actualités